Skip to main content

Normes vestiaires

Les normes vestiaires doivent être respectées dans les entreprises et les industries. Pour cela, il est essentiel de connaître celles qui s’appliquent pour son activité. Bien entendu, il faudra les prendre en compte avant de vous équiper d’espaces de rangements. En effet, les normes vestiaires peuvent conditionner votre choix. EVP a alors décidé de répertorier cette réglementation ici, afin de vous éviter des recherches fastidieuses.

Normes vestiaires : les entreprises concernées

Tout d’abord, sachez que les normes vestiaires ne s’appliquent pas à toutes les entreprises. Si toutes les entreprises doivent offrir des équipements sanitaires décents à leurs collaborateurs, cela n’inclut pas forcément un vestiaire. Par contre, ce dispositif est obligatoire si les salariés doivent porter une tenue professionnelle ou des équipements pour travailler. Cela s’applique quelle que soit la taille et l’activité de l’entreprise. De plus, le secteur privé s’avère concerné tout comme le secteur public. Les vestiaires peuvent alors être collectifs ou individuels. Ces normes vestiaires sont basées sur l’article R232-2 du Code du travail. Si besoin, contactez notre équipe.

Normes vestiaires

Normes vestiaires collectifs et règlementation

Pour les entreprises concernées, celles-ci doivent donc respecter les normes vestiaires collectifs.

– Tout d’abord, ceux-ci doivent être uniquement destinés à cet usage.

– Ensuite, ils doivent être suffisamment grands, séparés de l’espace de travail ou de stockage.

– De plus, ils doivent être situés près du passage de vos collaborateurs. Pour précision, si les lavabos et les vestiaires ne sont pas dans le même local, passer d’un endroit à l’autre doit pouvoir se faire sans passer par l’extérieur, par l’espace de travail ou de stockage.

– Bien entendu, ces espaces s’entretiennent de façon constante, et doivent bénéficier d’une aération et d’un chauffage convenable.

– Également, les vestiaires doivent avoir une quantité suffisante de bancs ou de chaises et d’armoires individuelles non inflammables. Selon les normes vestiaires, ces armoires doivent également recevoir une serrure ou un cadenas.

– Enfin, si l’entreprise emploie des collaborateurs mixtes, il s’avère impératif de prévoir des vestiaires séparés hommes, femmes.

Pour information, l’employeur s’avère responsable des vêtements personnels stockés par les collaborateurs dans les vestiaires. Ce sont les articles R4228-2, R232-2-1, R4228-3, R4228-4, R4228-5, R4228-6 et R232-2-2 qui définissent ces dernières normes vestiaires.

Les particularités pour les industries salissantes

Concernant les industries salissantes, les normes vestiaires sont spécifiques. Ici, les espaces de rangement doivent alors prévoir un compartiment uniquement destiné aux vêtements professionnels. De cette façon, il est possible de ranger d’un côté les vêtements de ville et de l’autre des vêtements professionnels potentiellement sales. Ainsi, cela évite de tacher les premiers. Cette séparation est par exemple possible grâce à une cloison verticale à l’intérieur du meuble. Enfin pour précision, une industrie devient « salissante » lorsque les vêtements professionnels s’avèrent exposés à des substances salissantes, dangereuses ou malodorantes. Pour donner quelques exemples d’industrie salissante, nous pouvons citer la plomberie, la peinture ou encore la mécanique. Découvrez également comment choisir un meuble de rangement professionnel.

Dérogations possibles

Dans certains cas, des dérogations par rapport aux normes vestiaires sont possibles. En effet, la disposition des locaux ne permet pas toujours de respecter toute cette réglementation. Dans ce cas, l’inspecteur du travail peut dispenser l’entreprise de certaines normes vestiaires. Cette dispense se fait toutefois en accord avec le médecin du travail et le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). À défaut, la dispense peut s’établir avec l’aval des délégués du personnel, après la demande du responsable de l’établissement. Cependant, même si les normes vestiaires ne sont pas toutes respectées, les conditions d’hygiènes habituelles doivent être respectées.

Respect de la règlementation vestiaire : un choix facultatif

Enfin, précisons que même si une entreprise n’a pas l’obligation de respecter ces normes vestiaires, elles peuvent s’en inspirer. Nous faisons ici allusion aux entreprises dont les salariés n’ont pas de vêtements ou équipements professionnels spécifiques. Dans ce cas, l’entreprise n’a pas l’obligation de se munir d’espaces de rangement par exemple, ni de vestiaire. Toutefois, rien n’empêche l’employeur de mettre par exemple des meubles de rangement à la disposition des employés. Ceux-ci permettront ainsi aux collaborateurs de conserver leurs objets personnels en sécurité dans un casier. Il existe différents type de fermeture pour casier vestiaire.

Au-delà des normes vestiaires

Au-delà des normes vestiaires, notez que de bonnes conditions de travail auront toujours un impact positif sur vos salariés. Certaines études parlent même d’un gain de productivité de 25 à 30% avec des locaux adaptés. Sans aller jusqu’à un agencement Feng Shui, un espace agréable avec des vestiaires confortables pourront motiver vos salariés.

L’expérience de votre fabricant

En tout cas, pour vous équiper d’espaces de rangement respectant les normes vestiaires, vous pouvez nous solliciter. Nous avons en effet plus de 20 ans d’expérience dans le domaine. Ainsi, nous proposons des meubles adaptés pour toute entreprise ou industrie. Cela inclut les industries salissantes et même les métiers particuliers comme pompier. Sachez d’ailleurs que notre équipe est à votre écoute pour le choix de vos équipements ou accessoires. N’hésitez donc surtout pas à nous contacter concernant les normes vestiaires.

Shopping Cart