Accueil Vestiaires Armoires Casiers Classeurs + Docs & tarifs Références Promos Contact

Historique du meuble de rangement - vestiaire


Aux origines de notre métier.


  1. Le vestiaire est un vestiarium
  2. Le vestiaire est-il préhistorique ?
  3. L’armorium, meuble de rangement Romain
  4. Le vestiaire moderne
  5. Le vestiaire design


Le vestiaire est un vestiarium

Le vestiaire. A l’origine, en Latin, un vestiarium est une armoire en bois ou un coffre à serrer les habits, vêtements et la garde-robe.

Le vestiaire est tout d’abord le lieu où l'on serre les habits destinés aux religieux et aux religieuses, ou les costumes des membres d'un tribunal, d'une académie, etc. Le vestiaire du couvent. Le vestiaire du tribunal.

Il se dit également de l'Endroit où l'on dépose momentanément des vêtements. Le vestiaire de l'Opéra. Déposer son chapeau, son manteau au vestiaire. Il se dit aussi de la Dépense que l'on fait pour les habits des religieux et des religieuses, ou de l'Argent qu'on leur donne pour s'habiller. Il se dit encore de Réunions de charité où des dames s'occupent à faire des vêtements pour les pauvres et à les leur distribuer, et de l'Endroit où se tiennent ces réunions. Le vestiaire de Saint-Étienne-du-Mont.


Le vestiaire est-il préhistorique ?

Le mobilier ne date pas d’hier, il remonte à la préhistoire au moment où l’être humain devient sédentaire. L’art mésopotamien, qui date de -6000 à -600 avant J.C., a permis la création de la roue. Ce qui laisse supposer que les mésopotamiens ont peut être utilisé le tour à bois pour créer leurs premiers meubles de rangement. En ébénisterie, ils ont participé au développement des techniques d’assemblages à joint vif, à mi-bois et à queue d’aronde. Leurs meubles de rangement étaient fabriqués en bois, en métal et en roseau.

Durant tout le Moyen-âge, des rapports étroits existaient entre le mobilier de maison et le mobilier religieux. Les coffres comme les sièges offraient de grandes ressemblances. L’emploi presque exclusif du chêne est une des caractéristiques dominantes de cette période. Les lignes essentielles de la structure déterminaient l’aspect général des meubles et les formes étaient d’influence architecturale. Nous étions loin du vestiaire métallique moderne…


L’armorium, meuble de rangement Romain

C’est à cette époque que l’on voit apparaitre l’armorium ; un meuble romain avec des étagères intérieures, fermé par deux vantaux situés sur sa façade. Ce meuble est directement l’ancêtre de l’armoire et du vestiaire actuels. L’armorium était utilisé pour ranger les tissus et les vêtements.

Evolution directe de l’armorium romain, l’armoire du Moyen-âge est largement utilisée dans les couvents et les églises, caractérisant ainsi les sacristies. Ce n’est qu’au XVe siècle qu’elle intègre le mobilier de maison, où dans une version de dimensions réduites par rapport à celles d’origine, elle vient remplacer les coffres pour le rangement des vêtements.

Dans les premières décennies du XVe siècle, une nouvelle variété d’armoire fait son apparition : aux côtés du modèle traditionnel comportant un seul grand espace de rangement clos par deux battants, se répand également une armoire à deux corps superposés, munie de quatre vantaux. La sortie de ce nouveau modèle souligne l’importance de la diffusion de ce meuble, que l’on adapte aux besoins des uns et des autres. Cette version à deux corps sera à l’origine de toute une série de meubles-contenants se superposant les uns aux autres, qui vont se déployer au cours des époques suivantes.


Le vestiaire moderne

Les meubles se transforment plus profondément et plus radicalement qu’au cours des autres périodes de l’histoire. D’innombrables facteurs sont conjointement responsables de cette transmutation rapide : la sophistication des technologies, le développement de nouveaux matériaux, la primauté de l’architecture et du design, etc. L’accent est mis sur la recherche et l’expérimentation en vue de produire industriellement un mobilier de série désormais accepté. Par l’emploi des structures métalliques et du verre, le mobilier devient de plus en plus léger, de plus en plus transparent.

L’armoire, qui n’a plus le premier rôle dans la pièce est souvent intégrée aux murs (placards) et sa présence dissimulée n’est révélée que par ses portes peintes ou décorées. La forme se rationalise et devient géométrique, mais l’attention des designers se concentre en particulier sur la fonctionnalité de l’intérieur où compartiments et tiroirs sont étudiés par rapport à ce qu’ils doivent accueillir et en fonction de besoins réels.

Dans le monde professionnel, c’est le vestiaire qui devient « l’armoire à vêtements ». En quelques années le nombre de modèles explose. Chaque métier, chaque secteur d’activité à son vestiaire, métallique ou non. Le besoin de ranger ses vêtements civils et professionnels de manière sécurisée n’échappe à aucune profession, à aucun sport… Regardons simplement les appellations : vestiaire industrie propre, vestiaire industrie salissante, vestiaire bureau, vestiaire entretien, vestiaire sport d’hiver, vestiaire pompier, vestiaire piscine


Le vestiaire design

Dès les années 2000, c’est le design industriel qui fait son entrée dans le secteur des armoires et vestiaires professionnels. Exit les casiers vestiaires industrie qui n’ont pas changé depuis plus de 50 ans. Les fonctions de base sont évidemment conservées, mais il semble que les utilisateurs souhaitent désormais un meuble design, beau, dont on peut être fier et plus seulement une « boite austère qui ferme à clé ». C’est l’explosion de formes et de couleurs. Le vestiaire métallique fait même son entrée chez les particuliers sous forme de déco maison vintage, lorsque ce dernier souhaite apporter une touche « industrielle » à son intérieur de maison.

Le vestiaire métallique reste fonctionnel, mais il devient beau et sexy.


© EVP - Tous droits réservés